Ce que FYI France pense des Accords de Sandhurst

La France et le Royaume-Uni ont se sont entendus sur un texte commun conclu à la célèbre école militaire britannique de Sandhurst. Ces accords prévoient un apport financier Britannique de 51 millions d’euros à la France afin d’aider le Président Macron à renforcer la sécurité de Calais – une ville qui revient fréquemment dans les gros titres des journaux à travers le monde—dû à la concentration de migrants venus du Moyen-Orient et d’Afrique, et qui attendent la bonne opportunité pour rejoindre le Royaume Uni.

La Jungle se caractérisait par des conditions de vie indécentes, et une population qui a atteint en Août 2016 plus de 9000 personnes. Maintes organisations de défense des droits de l’homme ont pointé la France du doigt pour sa gestion de ce phénomène inédit.

Que pense FYI France de l’aide financière Britannique, et de la crise de Calais ?

Nous pensons tout d’abord que cette aide financière arrive tardivement. Le Royaume-Uni traverse certes une crise sans précédent, mais ce n’est pas une raison pour s’appuyer sur la bonne volonté et même la crédulité de ses voisins. Non seulement le comportement Britannique a jusque-là été terriblement égoïste, il a également créé un réel danger en France au moment des élections présidentielles Françaises.

Il ne faut pas être naïf au point de croire que les Français n’entendaient pas les plaintes des populistes Britanniques tels que Nigel Farage ou Boris Johnson lors de la campagne du Brexit. Les ‘Brexiters’ faisaient campagne pour une sortie de l’union tout en expliquant que l’Europe c’était les migrants (un argument faux et bas niveau supporté par d’immenses pancartes montrant des réfugiés le long des routes), le tout pendant que lesdits migrants s’amassaient tristement et de manière alarmante sur la côte nord Française. Cette crise en France a de surcroît aidé le Front National qui s’en est servi abondamment lors de la campagne présidentielle de Marine Le Pen, en exagérant outrageusement, bien sûr, les statistiques réelles. Les Britanniques vont donc nous donner 51 millions d’euros pour nous occuper d’un problème qui est autant le nôtre que le leur, et qui aurait pû être le tremplin parfait pour mettre l’extrême droite au pouvoir—ce n’est pas trop tôt !

Enfin, la crise de Calais met quelconque gouvernement, même le plus humaniste, dans une situation terriblement délicate. Soit jugé laxiste, soit jugé trop dur, il n’y a malheureusement pas de juste milieu dans cette situation. Le gouvernement doit absolument mettre fin à cette crise pour beaucoup de raisons. La première est que les habitants de Calais doivent retrouver un rythme de vie normal, la seconde est que de toutes évidences, avec le dispositif de sécurité qui va augmenter, les migrants restants n’ont aucune chance de traverser la manche – il est donc dans le devoir du gouvernement de prendre des mesures fermes.

Que l’on soit clair, ces personnes ont tout risqué, et certains ont même perdu des membres de leurs familles, ou des amis, sur le chemin périlleux jusqu’à Calais. Sans parler du comportement abusif et parfois honteux de certains agents des forces de l’ordre vis-à-vis des migrants, peu importe la manière avec laquelle on se charge de cette tâche difficile, leur dire non paraîtra inhumain, et le sera d’ailleurs à plusieurs égards. Cependant le gouvernement n’a pas le choix – il doit agir.

Pour conclure, peut-être serait-il temps de rappeler aux pays de l’Union que l’Europe est censée être un groupe uni qui résout les problèmes auxquels elle fait face de manière solidaire. Cette crise n’est pas une crise seulement Française ou Britannique, c’est une crise Européenne, et si tout le monde remplissait sa part du marché, alors nous n’en serions pas là.

FYI France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s