L’affaire Benalla : une affaire sans importance

L’affaire Benalla monopolise en ce moment l’attention du public Français, comme si le contexte national ou international n’existaient plus – comme si le pays n’avait pas à se préoccuper d’affaires bien plus pressantes pour le bien des Français, de l’Europe et du monde.

Ce que certains ont déjà érigé en affaire d’État, mais qui en réalité n’en est pas une, semble plus être un moyen destiné à frapper sur l’exécutif afin de ternir son image, qu’une affaire qui mérite l’attention appuyée des Français. L’opposition s’est ruée dès les premières images sur le cas Benalla, et tente avec toute son énergie de définir l’administration du Président de la République, Emmanuel Macron, à travers ce fait divers. Ce qui aurait pu se terminer en commission d’enquête et en mise à pieds de Mr Benalla se transforme en brouhaha national poussant le chef de l’État à prendre la parole à deux reprises.

La réalité des faits est que l’un des collaborateurs proches du Président a fauté de manière sérieuse, et que l’administration présidentielle n’a pas réussi à gérer cette situation de manière efficace et expéditive – l’histoire se résume à ça, et devrait s’en arrêter là. Aucun chef d’état d’un pays développé – et encore moins d’un pays membre du G7 – ne s’occupe personnellement de la sécurité qui l’entoure.. Des préférences peuvent bien évidemment être émises, mais la gestion quotidienne du personnel chargé de protéger un chef d’état est attribué à des membres de l’administration. Aux Etats-Unis, cette responsabilité est celle des services secrets, avec qui l’administration présidentielle a par moment entretenu des relations compliquées tant la mission des services secrets allait à l’encontre des souhaits présidentiels. La sécurité du Président de la République Française n’est peut-être pas aussi compliquée, mais tout de même, il ne faut imaginer une seconde qu’Emmanuel Macron gère ces questions personnellement.

Ceci étant dit, Emmanuel Macron a depuis pris la décision d’endosser la responsabilité du cas Benalla. Est-ce un bien ou un mal ? Seul le temps nous le dira ; mais il est important de souligner le leadership dont fait preuve le Président, dans le sens où il accepte de servir seul de paratonnerre à son administration qui subit les foudres médiatiques et politiques depuis maintenant une semaine.

Comme souvent, les médias se concentrent sur un seul sujet – comme ce fut le cas durant la victoire de la France à la Coupe du Monde – au point de faire oublier aux gens que d’autres thèmes plus urgents existent. La crise migratoire, les réformes nationales et Européennes, la pauvreté, l’inégalité, le chômage, l’environnement, la guerre économique déclarée par Donald Trump à l’Europe, le Brexit, le Moyen Orient ou encore la Russie. Que de sujets qui impactent de manière réelle la vie quotidienne des Français et du monde, et qui sont donc importants à traiter dans l’actualité, sont, forcé de constater, mis en arrière plans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s